AccueilSociété

Amazon contraint de payer 62 millions de dollars pour des pourboires détournés

Publié le

par Hugo Gabillet

© Patrick T. Fallon/AFP

"Plutôt que de verser 100 % des pourboires donnés aux chauffeurs, comme il avait promis de le faire, Amazon gardait l’argent."

61,7 millions de dollars très exactement. Voilà le prix que s’apprête à payer Amazon pour mettre fin à des poursuites dans une affaire de pourboires non versés à des livreurs indépendants, a annoncé mardi la FTC, l’agence américaine de protection des consommateurs.

Selon la plainte, pendant plus de deux ans et demi, la firme de Jeff Bezos a retenu une partie des pourboires destinés aux livreurs travaillant dans le cadre d’un programme baptisé Amazon Flex.

Un accord de dédommagement

"Plutôt que de verser 100 % des pourboires donnés par les consommateurs aux chauffeurs, comme il avait promis de le faire, Amazon gardait l’argent", a déclaré Daniel Kaufman, un directeur de l’agence de protection des consommateurs. Les conducteurs vont donc recevoir des dizaines de millions de dollars que l’entreprise a détournées. L’accord permet également "d’impose[r] au groupe de demander aux chauffeurs la permission avant de changer sa gestion des pourboires à l’avenir".

Selon la plainte administrative de la FTC, le géant du commerce en ligne promettait aux chauffeurs du programme Flex qu’ils seraient payés entre 18 et 25 dollars par heure et recevraient "100 % des pourboires" qui leur seraient versés par les consommateurs.

Cependant, à la fin de l’année 2016, Amazon est passé à un taux horaire inférieur sans en informer les conducteurs, utilisant ainsi les pourboires pour compenser le manque à gagner. Des centaines de plaintes de livreurs ont été enregistrées à ce sujet, d’après la FTC. La société de Seattle est revenue au système d’origine en août 2019, quand la FTC a commencé à enquêter, selon la plainte.

"Tourner la page sur cette affaire"

Un porte-parole du géant du commerce en ligne a souligné à l’AFP : "Nous ne sommes pas d’accord sur l’idée selon laquelle notre façon de payer les chauffeurs n’était pas claire, mais nous avons ajouté de la clarté en 2019 et nous sommes contents de tourner la page sur cette affaire."

"Les partenaires de livraison d’Amazon Flex jouent un rôle important dans le service aux consommateurs au quotidien, c’est pourquoi ils gagnent l’un des meilleurs taux horaires de l’industrie, plus de 25 dollars de l’heure en moyenne", a-t-il ajouté.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :