Capture d’écran Südwestrundfunk (SWR)

Allemagne : un manège fermé car ses bras articulés formaient des croix gammées

Le gérant n'avait rien remarqué. Le public, si.

Le parc Tatzmania Löffingen, en Allemagne, a été contraint de mettre à l’arrêt sa nouvelle attraction Eagle Fly ce vendredi 16 août parce que les bras articulés qui la composent formaient des croix gammées, révèle le service public audiovisuel allemand Südwestrundfunk.

Publicité

Ce symbole est l’un des plus anciens de l’humanité, mais sa perception dans le monde occidental est désormais indissociable de l’emblème nazi, symbole choisi par Adolf Hitler lors de la création de son parti en 1920. En Allemagne, une législation très stricte (article 86a du Code pénal allemand) encadre son utilisation.

Publicité

"Holocauster"

Comme le note France 3 Grand Est, les bras articulés de l’Eagle Fly ont surtout fait réagir sur Internet. Dans la catégorie germanophone du réseau social Reddit, l’utilisateur Besserwiedu a publié une vidéo du manège ironiquement intitulée "Ingenieurskunst" ("art d’ingénieur" en français). D’autres le qualifient carrément d'"Holocauster", contraction des termes "holocauste" et "rollercoaster", qui désigne les montagnes russes en anglais.

Le gérant du parc, Rüdiger Braun, n’avait pour sa part rien remarqué de particulier sur l’apparence de cette attraction ouverte fin juillet. Aujourd’hui mortifié, il a déclaré "vouloir présenter ses excuses à toute personne qui s’est sentie gênée ou offensée". Quant à l’entreprise italienne qui a conçu l’Eagle Fly, elle va le modifier.

Par Camille Hamet, publié le 20/08/2019

Copié

Pour vous :