© Famille Lambert / AFP

Affaire Vincent Lambert : les traitements peuvent s'arrêter "dès maintenant"

"Il n'y a plus de voies de recours possibles car il n'y a plus de juges à saisir", a déclaré l'avocat de son épouse.

Les traitements maintenant en vie Vincent Lambert, en état végétatif depuis 2008, peuvent s'arrêter "dès maintenant" conformément à l'arrêt rendu vendredi par la Cour de cassation, a estimé l'avocat de la femme de ce patient, devenu symbole de la fin de vie en France, Maître Spinosi.

La haute juridiction a cassé la décision de la cour d'appel de Paris qui, le 20 mai, avait ordonné la reprise de son hydratation et de son alimentation. Elle a jugé que la cour d'appel, juge judiciaire, n'était pas compétente, et prononcé cette cassation "sans renvoi" devant une autre juridiction, ce qui rend possible un nouvel arrêt des traitements par les médecins du CHU de Reims.

Publicité

"Il n'y a plus de voies de recours possibles car il n'y a plus de juges à saisir", a déclaré à la presse Maître Patrice Spinosi, après la décision de la plus haute juridiction judiciaire de casser l'arrêt de la cour d'appel qui avait ordonné la reprise des soins. "C'est un point final à cette affaire", a-t-il affirmé.

Konbini avec AFP

Par Astrid Van Laer, publié le 28/06/2019

Copié

Pour vous :