© AFP

Affaire Balkany : la justice accepte la première demande de mise en liberté

L'ancien maire de Levallois-Perret reste toutefois détenu.

Lundi 28 octobre 2019, la cour d'appel de Paris a fait droit lundi à la première des deux demandes de mise en liberté de Patrick Balkany, qui reste cependant détenu dans l'attente de l'examen d'un second recours après ses deux condamnations. 

Ni le baron des Hauts-de-Seine, qui a refusé d'être extrait de sa cellule de la maison d'arrêt de la Santé, ni ses avocats n'étaient présents au délibéré.

Pour que l'élu de 71 ans, condamné pour fraude fiscale puis pour blanchiment aggravé, sorte de prison, les juges doivent accepter une deuxième demande de libération, dont la date d'audience n'est pas encore fixée. 

Konbini News avec AFP

Par Lila Blumberg, publié le 28/10/2019

Copié

Pour vous :