(c) Pixnio

Environnement : 85 % des Français jugent que l’action du gouvernement n’est pas à la hauteur des enjeux

La démission de Nicolas Hulot n’aura peut-être pas été vaine.

En marge de l’annonce de sa démission du gouvernement, le mardi 28 août, Nicolas Hulot déplorait les "contradictions" de "l’ensemble de la société", pas encore prête à "[descendre] dans la rue pour défendre la biodiversité".

Publicité

"J’espère que mon départ provoquera une profonde introspection de notre société sur la réalité du monde", concluait-il au micro de France Inter. L’ex-ministre de la Transition écologique a-t-il sous-estimé les attentes des Français, ou son départ aura-t-il l’effet d’un électrochoc ?

Toujours est-il qu’au lendemain de son départ une étude réalisée sur Internet, entre le mardi 28 et le mercredi 29 août, révèle que la société se sent bien plus concernée qu’elle ne le semble par les questions environnementales. Selon ce sondage Elabe-BFM TV, 85 % des Français considèrent que laction du gouvernement n’est pas à la hauteur des enjeux environnementaux.

Un tiers d’entre eux voit dans la démission de Nicolas Hulot un affaiblissement des enjeux environnementaux dans l’agenda politique du gouvernement. Mais pour une grande majorité d’entre eux, son départ n’aura pas d’incidence dramatique sur le sujet. Les Français apparaissent résignés face à un gouvernement qui ne donne pas suffisamment d’importance aux sujets environnementaux.

Publicité

Peut-être les résultats de ce sondage pèseront-ils dans la balance, alors que le poste de ministre de la Transition écologique reste vacant.

Par Clothilde Bru, publié le 29/08/2018

Copié

Pour vous :