"Il faut arrêter tout de suite d'enfermer des enfants"

"On n'est pas obligé d'enfermer des enfants dans un pays comme la France."

Chaque année, environ 300 enfants se retrouvent dans des centres de rétention administrative en France. "De facto, c'est presque des prisons", explique Sébastien Lyon, directeur général de l'Unicef France.

Condamnée à quatre reprises par la Cour européenne des droits de l'homme, notamment "pour traitements inhumains", la France semble ignorer qu'il existe des alternatives.

Publicité

Pendant ce temps, des enfants continuent d'être enfermés en dépit des conséquences désastreuses sur leur équilibre psychologique.

Par Clothilde Bru, publié le 28/06/2018

Copié

Pour vous :