Révolution verte : des sacs plastiques solubles dans l’eau et non-polluants

Une bonne nouvelle pour l’environnement ! En utilisant du calcaire au lieu du pétrole, des chercheurs chiliens ont créé des sacs en plastique solubles dans l’eau et non-polluants.

Le Chilien Roberto Astete, directeur de l’entreprise SoluBag, a présenté mardi 24 juillet son sac plastique non-polluant qui se dissout dans l’eau. Son secret ? Il n’utilise pas de pétrole pour fabriquer ses sacs en plastique mais de la roche calcaire.

"Notre produit est un dérivé de roche calcaire qui n’a pas d’impact sur l’environnement", a expliqué Roberto Astete.

"C’est comme faire du pain."

Selon lui, "c’est comme faire du pain" : "Pour faire du pain, il faut de la farine et d’autres ingrédients. Notre farine, c’est l’alcool polyvinylique (soluble dans l’eau) et d’autres ingrédients, approuvés par la FDA (l’agence américaine chargée de la sécurité alimentaire et des médicaments), qui nous ont permis de fabriquer différents produits".

Un sac réutilisable

En plus du sac plastique classique qui se dissout dans l’eau froide. Les chercheurs chiliens ont présenté un autre sac en toile réutilisable. Plus résistant, il se dissout dans l’eau chaude. Une fois dissous, les sacs laissent du carbone dans l’eau, ce qui n’a "aucun effet sur le corps humain", explique Roberto Astete. "À présent, on peut recycler dans sa casserole ou sa machine à laver", a-t-il ajouté.

Cette invention pourrait être une révolution en matière d’écologie. Un sac plastique traditionnel reste 500 ans dans la nature quand ce nouveau sac plastique chilien ne reste que 5 minutes. Désormais, on peut décider de détruire son sac plastique dans sa casserole ou sa baignoire après utilisation.

Selon les chercheurs, produire ses sacs plastiques écologiques aurait le même coût et le même mode de fabrication que les sacs en plastique polluants. Il suffit juste de changer la recette !

Solubag espère commercialiser ce sac non-polluant en octobre au Chili. Depuis juin dernier, le pays est l’un des premiers d’Amérique latine à avoir interdit l’utilisation des sacs plastiques traditionnels.

À revoir :

Par Laura Bartoux, publié le 25/07/2018