featuredImage

Congélation des ovocytes : "Il faut informer les femmes que cette possibilité existe"

"Cette possibilité existe. Les médecins français savent le faire. Ils n’ont juste pas le droit de le faire."

À 36 ans, Myriam Levain, cofondatrice de Cheek Magazine, publie Et toi, tu t’y mets quand ? aux éditions Flammarion. La jeune femme nous raconte le cheminement qui l’a amenée à congeler ses ovocytes à Barcelone. Elle rappelle qu’il s’agit d’un plan B, que ce n’est pas une "solution miracle", et affirme que, selon elle, cette possibilité devrait exister en France :

"Je l’ai fait en Espagne, parce que ce n’était pas possible de le faire en France.

C’est quand même dommage pour le pays pionnier de la procréation médicalement assistée, alors que quasiment tous nos voisins européens l’autorisent."

Par Astrid Van Laer, publié le 30/05/2018

Copié