Enfants enfermés : "On s’indigne de ce qui se passe aux États-Unis mais pas à Mayotte"

"En France, des milliers de mineurs sont enfermés sans leurs parents et expulsés chaque année, notamment depuis Mayotte."

Solène Dia, de l’association La Cimade, nous parle des enfants enfermés à Mayotte : "On s’indigne de ce qui se passe aux États-Unis mais pas à Mayotte, puisque ce n’est pas forcément connu."

La jeune femme dit qu’entre 2 500 et 5 500 mineurs ont été dans cette situation, alors que des "rapports officiels [l’ont] dénoncé[e] et qu’ils ont été condamnés en 2016 par la Cour européenne des droits de l’homme". Elle conclut : "Il y a le droit et il y a Mayotte."

Par Astrid Van Laer, publié le 21/06/2018