© Konbini news

Vidéo : portraits de djihadistes

Il y a 5 ans, Ismaël Saidi a écrit une pièce sur le djihad.

Djihad, c’est le titre d’une pièce de théâtre qui a déjà été vue par 700 000 spectateurs. Si ce spectacle a été écrit avant les attentats contre Charlie Hebdo, son propos n’a depuis cessé de résonner dans l’actualité, au gré des tueries qui ont suivi à Paris, Nice ou encore Bruxelles.

Publicité

Djihad, c’est l’histoire de trois Belges originaires du même quartier défavorisé dans la banlieue de Bruxelles. Ensemble, ils décident de partir en Syrie. Par ailleurs, on rit beaucoup dans ce spectacle, que son auteur Ismaël Saidi qualifie de "tragicomédie".

Gauches, pas vraiment méchants, perdus voire attachants, les personnages qu’il a créés semblent plus près de la réalité que ce que la plupart des idées reçues sur les jeunes qui partent faire le djihad portent à croire. Tous les trois ont souffert d’une "rupture identitaire", nous explique Ismaël Saidi, qui joue dans ce spectacle en plus de l’avoir écrit.

Jouée en Belgique, en France, en prison ou encore devant les victimes du Bataclan, sa pièce a connu un incroyable succès, qu’il nous raconte.

Publicité

Elle est de retour à Paris jusqu’au mois de décembre au théâtre Lepic.

Par Clothilde Bru, publié le 31/10/2019

Copié

Pour vous :