Vidéo : "l'empoisonnement universel, c'est pas une blague"

"Vous comprenez bien que quand on balance des pesticides à 5 m d'habitations, y'a un truc qui ne tourne pas rond, c'est évident !"

Fabrice Nicolino, qui publie Le Crime est presque parfait, l’enquête choc sur les pesticides et les SDHI (éd. Les liens qui libèrent), a accepté de répondre à nos questions pour nous parler des SDHI, une nouvelle catégorie de fongicides dont les effets sur la santé de tous les êtres vivants, êtres humains compris, sont potentiellement très néfastes.

Dans son livre, le journaliste raconte notamment le rôle joué par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) dans la pérennité des SDHI, et accuse l’agence nationale d’être partie prenante dans ce qu’il qualifie d'"empoisonnement universel".

Publicité

Fabrice Nicolino est également le cofondateur du mouvement des Coquelicots, qui a lancé l’année passée une pétition pour lancer un appel et demander au gouvernement l’interdiction de tous les pesticides de synthèse.

Par Astrid Van Laer, publié le 13/09/2019

Copié

Pour vous :