Vidéo : deux ans après, où en est la crise des Rohingyas ?

Dès 2018, l’ONU parlait d’un génocide.

740 000 femmes, hommes et enfants rohingyas ont fui la Birmanie. De chaque côté de la frontière qui sépare la Birmanie et le Bangladesh, ils continuent d'être privés de leurs droits. 

Le dernier rapport d'Amnesty International sur la situation des Rohingyas révèle que deux ans après leur exode, l'impunité de l'armée persiste. 

Publicité

Par Lila Blumberg, publié le 16/09/2019

Copié

Pour vous :