Vidéo : comment Monsanto manipule l’opinion pour sauver le glyphosate

"La plupart des études qui disent que le glyphosate n’est pas dangereux ont été influencées voire coécrites par Monsanto."

"On oriente l’opinion publique, on oriente la science et ça a des incidences concrètes" : voici le récit édifiant fait par Tristan Waleckx. Ce journaliste d’investigation à France 2 a enquêté sur la manière dont l’entreprise Monsanto manipule l’opinion publique pour laisser penser que le glyphosate, l’une des molécules les plus utilisées au monde et classée par l’OMS comme cancérogène probable, n’est pas dangereux. Il dévoile notamment des échanges de mails directs entre Monsanto et des scientifiques qui écrivent sur le glyphosate.

Publicité

L’enquête intégrale sera diffusée jeudi 17 janvier dans Envoyé Spécial, à 21 heures sur France 2.

Par Astrid Van Laer, publié le 17/01/2019

Copié

Pour vous :