NICHOLAS KAMM / AFP

Vente du Groenland : vexé par le manque d'intérêt du Danemark, Trump reporte sa visite

Elle était prévue début septembre.

La Première ministre danoise, Mette Frederiksen, ne souhaitant pas vendre le Groenland aux États-Unis, Donald Trump a décidé de reporter sa visite au Danemark prévue début septembre. Et l’a annoncé sur Twitter ce mardi 20 août :

"Le Danemark est un pays très spécial avec des gens incroyables mais étant donné les commentaires de la Première ministre, Mette Frederiksen, selon lesquels elle n’aurait aucun intérêt à discuter de l’achat du Groenland, je vais repousser notre rencontre prévue dans deux semaines à un autre moment…"

Publicité

La visite du président américain au Danemark est "annulée à ce stade", a précisé la Maison-Blanche quelques instants après. Il avait pourtant assuré dimanche 18 août que cette visite n’était "pas du tout" liée à son ambition de racheter le Groenland pour le rattacher aux États-Unis.

"Le Groenland appartient au Groenland"

Le même jour, Mette Frederiksen déclarait dans un quotidien danois que "le Groenland n’est pas à vendre" : "Le Groenland n’est pas danois. Le Groenland appartient au Groenland. J’espère vraiment que ça n’a pas été dit sérieusement."

Publicité

Une fin de non-recevoir qui n’a pas échappé à Donald Trump. "La Première ministre a fait économiser beaucoup d’argent et d’efforts aux États-Unis et au Danemark en étant si directe, a-t-il tweeté. Je la remercie pour cela et j’attends avec impatience que nous reprogrammions une rencontre à l’avenir."

Par Camille Hamet, publié le 21/08/2019

Copié

Pour vous :