This NASA image obtained October 23, 2018 shows from an Operation IceBridge flight over Antarctica on October 16, 2018, a tabular iceberg (R), floating among sea ice just off of the Larsen C ice shelf, the iceberg’s sharp angles and flat surface indicate that it probably recently calved from the ice shelf. – NASAís decade-long airborne survey of polar ice, Operation IceBridge, is once again probing Antarctica. But this year is different, it is the first time that the IceBridge team and instruments survey the frozen continent while NASAís newest satellite mission, the Ice, Cloud and land Elevation Satellite-2 (ICESat-2), studies it from space. (Photo by HO / NASA / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE – MANDATORY CREDIT « AFP PHOTO /NASA » – NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS – DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Un iceberg parfaitement rectangulaire a été photographié par la NASA

Œuvre d'extraterrestre ou sculpture humaine ?

 (©HO/NASA/AFP)

Publicité

Le 16 octobre dernier, lors de son opération IceBridge, une expédition aérienne d'observation des régions polaires, la NASA a survolé la péninsule Antarctique, la région la plus au nord du continent Antarctique et qui s'étend au-delà du cercle polaire. 

Jeremy Harbeck, l'un des scientifiques de l'expédition, a saisi un cliché aérien d'un iceberg à la forme parfaitement rectangulaire. Il l'a relayé sur le compte Twitter de la NASA Ice, ce qui a déchaîné les passions.

Publicité

La nature n’ayant pas pour habitude de créer des lignes droites, Twitter s'est emparé du cliché pour tenter de comprendre la provenance d'une telle précision géométrique. Au milieu de quelques théories du complot, les plus cinéphiles des twittos y ont même vu un hommage de la nature à Stanley Kubrick et au monolithe de 2001 : Odyssée de l’espace qui a fêté ses 50 ans le 27 septembre dernier.

Publicité

Publicité

Le scientifique à l'origine du cliché fut lui-même surpris de sa découverte. "C'est très intéressant. J'ai souvent pu voir des icebergs aux bords relativement droits mais je n'avais jamais vu des angles aussi précis", a-t-il déclaré.

Si ce cliché surprend tant, c'est qu'il défie l'imaginaire collectif selon lequel les icebergs ressemblent tous à celui qui fut responsable du naufrage du Titanic, à savoir de gigantesques blocs de glace dont la partie émergée forme un cône. 

Mais il existe en réalité un autre type d'iceberg naturellement anguleux et qu'on appelle iceberg "tabulaire", en forme de table, donc. Ce sont des blocs de glace qui, avec le temps, se détachent de la banquise, un peu comme un ongle trop long finirait par se casser, a expliqué Kelly Brunt, une scientifique de la NASA, à Live Science. Ils proviennent de contraintes de même amplitude exercées sur les bords de la banquise. Elles forment ainsi des crevasses qui pré-découpent les plaques flottantes. Lorsque les icebergs se cassent, ils se cassent selon le pré-découpage, a précisé à France Info Catherine Ritz, chercheuse au CNRS. 

Si la photo est équivoque, ce surprenant iceberg mesurait pourtant plus d'un kilomètre et demi de long. Et, comme pour tous les icebergs, sa surface visible ne représenterait que 10 % de sa surface totale. Les angles étant particulièrement nets, le bloc de glace se serait détaché récemment de la banquise. Le cliché a donc été saisi au bon moment, avant que le vent et les vagues n'usent l'iceberg et lui fassent perdre sa forme si particulière.

Par Manon Marcillat, publié le 24/10/2018

Copié

Pour vous :