AccueilPlanète

Un couple d’Ukrainiens se marie le premier jour de la guerre : "On voulait se battre pour notre pays et être ensemble"

Publié le

par Julie Breon

"On ne voulait pas rester chez soi, à regarder les infos et à s’envoyer des messages."

Un couple d’Ukrainiens se marie le premier jour de la guerre : "On voulait se battre pour notre pays et être ensemble"

Yaryna Arieva a 21 ans et son mari, Sviatoslav Fursin, a 24 ans. Le couple devait se marier le 6 mai prochain, mais "la guerre a éclaté et on a dû modifier la date", nous a expliqué Yaryna.

"Le premier jour de la guerre, on est donc allés dans une église. Ma mère connaît beaucoup de prêtres et l’un d’entre eux a accepté de nous marier sans certificat de mariage car la situation est unique."

Prendre les armes pendant la lune de miel

Après son union, le couple est rentré pour une nuit. Dès le lendemain, Yaryna et Sviatoslav ont rejoint la force de défense territoriale ukrainienne. "Mon mari a vécu dix ans en Crimée occupée et il a vu comment les Russes ont bénéficié de privilèges. Donc il ne veut pas de Poutine ici", a affirmé la jeune femme.

Elle a également précisé que toute leur vie se trouve en Ukraine : "Je suis née à Kyiv, je suis une députée du conseil municipal de la ville, ma maison est ici, ma famille, mes proches. Donc, nous avons pris cette décision, parce que si on protège tous les pays, nous allons gagner."

"Mon mari est parti en opération"

Quand nous l’avons interviewée, Yaryna espérait revoir son mari "dans un jour ou deux" : "Il tient une position, je ne sais pas où. Il n’a pas le droit d’allumer son téléphone pour éviter de partager la localisation, parce qu’ils peuvent être à découvert."

Quant à elle, elle ne se rendra pas sur le champ de bataille : "Je ne suis pas physiquement forte et je n’ai pas d’expérience avec les armes, j’ai appris quelques trucs mais ce n’est pas encore assez."

"Je reste ici, à m’entraîner aux armes et je peux également apporter mon aide. Par exemple, s’ils essaient de se rapprocher d’ici, je prendrai mon fusil pour leur tirer dessus."