Doha, le 4 octobre 2012. © PATRICK BAZ / AFP

Pour faire face aux températures trop élevées, le Qatar climatise ses rues

"Afin que les gens puissent faire du lèche-vitrine avec une brise rafraîchissante."

Le Qatar, pays où la température dépasse parfois les 45 °C, a désormais mis en place la climatisation de ses rues, rapporte le Washington Post, relayé par Le Parisien.

Le pays, qui accueillera la Coupe du monde 2022, climatise déjà ses stades de football. Dans le nouveau stade Al Janoub, inauguré en mai dernier, ont même été installées "sous chacune des 40 000 places assises, de petites grilles ornées de motifs de style arabe exhalaient l’air frais au niveau de la cheville", rappelle le quotidien américain.

Publicité

Mais cela va maintenant encore plus loin puisque le pays a même mis en place un système de climatisation à l’extérieur, partout dans ses rues. "Sur les marchés, le long des trottoirs et même dans les centres commerciaux en plein air, afin que les gens puissent faire du lèche-vitrines avec une brise rafraîchissante", précise-t-on.

Une mesure jugée nécessaire par Yousef al-Horr, fondateur de l’Organisation du Golfe pour la recherche et le développement, interrogé par le Washington Post, selon qui "si vous éteignez la climatisation, ce sera insupportable".

La climatisation est désormais connue pour ses émissions de carbone dévastatrices pour l’environnement et facteur non négligeable du réchauffement climatique.

Publicité

L’année dernière, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a publié un rapport pour alerter sur les conséquences néfastes d’une consommation effrénée de la climatisation, prévoyant au moins un doublement des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2040 si sa consommation n’est pas revue à la baisse rapidement.

Par Astrid Van Laer, publié le 21/10/2019

Copié

Pour vous :