© kuniharu wakabayashi / Getty images

On peut se faire injecter le coronavirus contre de l'argent en Grande-Bretagne

Dans le but de faire avancer la recherche sur le vaccin.

Alors que l’épidémie de coronavirus continue d’essaimer à travers le monde, des chercheurs s’activent pour trouver le vaccin du Covid-19. Pour élaborer ce remède, il faut établir "la carte d’identité du virus", nous expliquait Michel Cymes, le plus célèbre des médecins du PAF.

Publicité

L’étape obligatoire, c’est d’injecter une partie de ce matériel génétique à des patients volontaires. En Angleterre, un laboratoire londonien semble déjà prêt à franchir à cette étape.

Selon le Dailymail, le QMB Innovation Centre propose 3 500 livres sterling, soit 4 000 euros environ, à celles et ceux qui accepteraient de se faire injecter le Covid-19, qui a déjà contaminé plus de 100 000 personnes dans le monde et fait 3 800 victimes.

En échange de cette coquette somme, les futurs patients s’engagent à rester en quarantaine pendant 14 jours, sans aucun contact avec d’autres humains, hormis les médecins évidemment.

Publicité

Évidemment, les candidats seront interrogés sur leurs antécédents médicaux, avant de subir des tests sanguins, urinaires et cardiaques. Une fois sélectionnés, ils seront surveillés dans une unité du QMB Innovation Centre à Londres. Selon le Dailymail, les chercheurs devraient leur inoculer deux souches dites faibles du virus. "Les cobayes ressentiront les symptômes d’une toux ou d’un rhume", précise RTL Info.

Pendant toute la durée de la quarantaine, ils seront suivis par une équipe médicale qui prélèvera quotidiennement des échantillons nasaux, ainsi que du sang afin de mesurer leur charge virale. Malgré tous ces efforts, il y a tout lieu de penser que l’épidémie sera terminée avant que les chercheurs aient le temps de trouver un vaccin. Toutefois, ce remède devrait permettre de se prémunir d’un retour potentiel du coronavirus l’année prochaine.

Par Clothilde Bru, publié le 09/03/2020