© Bryan R. Smith / AFP

Marche pour le climat : 1 million d'écoliers autorisés à sécher les cours à New York

Merci, monsieur le maire.

Partout dans le monde, ce vendredi 20 septembre, les jeunes sont appelés à sécher les cours pour marcher pour le climat. Initié par la désormais iconique Greta Thunberg, le but de cette grève scolaire est d’appeler les adultes à agir contre la catastrophe climatique.

À New York, les élèves n’auront pas à s’inquiéter des conséquences de leur absence sur leur carnet de correspondance. Le maire Bill de Blasio a officiellement autorisé les élèves scolarisés dans sa ville à sécher les cours pour se rendre dans la rue.

Publicité

Ce dernier a tweeté à ce sujet il y a quelques jours.

Publicité

Un message confirmé par les services scolaires new-yorkais, qui ont rappelé qu’une telle absence devait être autorisée par les parents.

Publicité

"Les écoles de New York excuseront les absences de tous les élèves participant à la grève pour le climat de ce vendredi 20 septembre, à condition qu’ils aient l’accord de leurs parents. Les élèves les plus jeunes devront être pris en charge par un parent s’ils souhaitent quitter l’école."

Publicité

Selon le New York Times, les opposants à Bill de Blasio ont vivement critiqué cette décision qu’ils jugent irresponsable et politique. Ils craignent également que certains élèves en profitent pour sécher les cours pour le fun.

Les jeunes new-yorkais s’étaient déjà rendus dans la rue il y a quelques jours pour accueillir leur modèle, Greta Thunberg. L’adolescente a débarqué à New York fin août au terme d’une traversée de l’Atlantique en voilier. Elle doit prendre la parole lundi prochain devant les Nations unis.

Selon le New York Times, 800 marches sont prévues ce vendredi aux États-Unis. Reste à savoir combien de jeunes vont effectivement profiter de cette autorisation pour aller manifester à New York.

À Melbourne où la mobilisation est déjà terminée, ils étaient 100 000 à marcher selon CNN. En France, les lycéens aussi commencent à s’élancer un peu partout.

Par Clothilde Bru, publié le 20/09/2019

Copié

Pour vous :