AccueilDémocratie

Interview : le président du Parlement européen David Sassoli répond à Konbini news

Publié le

par Hugo Coignard

© François WALSCHAERTS / AFP

"Si l’Europe ne prend pas ses responsabilités, personne d’autre ne le fera", a-t-il expliqué à propos de l'écologie.

"Est-il temps d’arrêter les vols courts en Europe ?" Konbini news a posé la question à David Sassoli, président du Parlement européen depuis juillet 2019.

Alors qu’Angela Merkel et les dirigeants des institutions européennes se réunissaient ce mardi 7 juillet pour discuter du plan de relance de l’Union européenne avant le prochain sommet européen, M. Sassoli a invité des journalistes européens à une table ronde pour évoquer les nouveaux enjeux pour l’Union européenne.

Train ou avion ? "Je préférerais utiliser le train"

"Je pense que l’utilisation des trains doit être encouragée", a expliqué M. Sassoli, interrogé sur l’utilité des vols à courte distance en Europe. "[Le train] nous donne non seulement la capacité de réduire considérablement nos émissions, mais [il] nous offre également un moyen de créer des infrastructures qui peuvent aider nos territoires."

"Si vous me donnez le choix entre prendre le train ou l’avion, je préférerais prendre le train à chaque fois", a ajouté le président du Parlement européen. "Nous avons un but qui est de sauver la planète. Si l’Europe ne prend pas ses responsabilités, personne d’autre ne le fera. Voilà pourquoi nous devons agir."

Les pesticides ? Le Parlement européen "va devoir [y] travailler"

Interrogé sur l'écologie, M. Sassoli a indiqué :

"Bien sûr, en tant que Parlement, nous avons traité un grand nombre de ces questions depuis un certain temps et certaines d’entre elles sont encore en suspens, notamment en ce qui concerne la manière dont nous allons maintenant essayer de traiter les questions agricoles en relation avec la pandémie et les objectifs du Green Deal. (...) Nous voulons une Europe plus verte et nous voulons une Europe qui se développe par la sauvegarde de la planète.

Sur les choix économiques et sociaux à faire pour les pays de l’Union européenne après la crise de Covid-19, David Sassoli a également indiqué vouloir renforcer "notre modèle social [qui] est essentiel pour la vie de nos citoyens".