Exemple de mine d’or à Bornéo en Indonésie en 2013 (c) EyesWideOpen/Getty Images

Indonésie : des dizaines de disparus dans l’effondrement d’une mine d’or illégale

Ces petits sites d’extraction clandestins ne se soucient pas de la santé et de la sécurité des hommes.

Exemple de mine d'or à Bornéo en Indonésie en 2013 (© EyesWideOpen/Getty Images)

Des dizaines de personnes étaient portées disparues mercredi après l’effondrement la veille d’une mine d’or illégale en Indonésie, qui a fait au moins un mort et 15 blessés, ont annoncé les autorités.

Publicité

Les secouristes étaient à pied d’œuvre sur ce site de la région de Bolaang Mongondow, dans le nord de l’archipel des Célèbes, où l’effondrement de la mine a provoqué un glissement de terrain.

"Des dizaines de personnes cherchaient de l’or sur ce site quand des poutres et étais se sont soudainement brisés en raison de l’instabilité des sols", a déclaré Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l’agence de gestion des catastrophes.

"On estime qu’une soixantaine de personnes sont enterrées sous les décombres", a-t-il ajouté en faisant état d’un mort et de 15 blessés confirmés.

Publicité

Des responsables locaux ont indiqué mercredi que les victimes de l’effondrement répondaient encore aux appels des sauveteurs, mais on ignore combien demeurent en vie.

L’archipel compte une multitude de mines d’or sauvages

Les opérations de secours sont cependant rendues difficiles par l’instabilité des sols, liée au nombre de trous sauvages creusés pour trouver de l’or.

"On ne peut utiliser des machines d’excavation lourde car c’est un terrain très escarpé et elles mettraient en danger les victimes", a expliqué Abdul Muin Paputungan, un responsable local de l’agence de gestion des catastrophes.

Publicité

L’archipel compte une multitude de mines d’or sauvages qui ne respectent aucune des normes de sécurité officielles. En 2016, 11 mineurs avaient péri dans une coulée de boue dans une mine illégale de la province de Jambi.

Travail forcé, pollution, déforestation… Hugo Clément a rencontré Sally Blake, coréalisatrice du documentaire inédit La Rage de l’or, à retrouver sur Arte en partenariat avec Konbini.

Publicité

Konbini news avec AFP

Par Clothilde Bru, publié le 27/02/2019

Copié

Pour vous :