Rouen, le 26 septembre 2019. © Jean-Jacques GANON / AFP

Incendie de l'usine Lubrizol : les locaux de France 3 Rouen évacués

"Je demande expressément à tout le personnel de bien vouloir évacuer la station", a déclaré le directeur de la chaîne.

Les locaux de France 3 Normandie à Rouen ont été évacués vers 11h15 ce vendredi. En cause : l’incendie qui s’est déclaré dans l’usine Lubrizol à Rouen dans la nuit de mercredi à jeudi. Le site était classé "Seveso haut seuil", une classification qui évalue le niveau de risques selon les matières dangereuses présentes. 

Lors d’une conférence de presse jeudi, le préfet de Normandie Pierre-André Durand déclarait pourtant :

Publicité

"Nous avons effectué des analyses dès cette nuit pour vérifier la toxicité de ce panache de fumée. Les analyses n’ont pas fait apparaître sur les principales molécules de risque de toxicité aiguë, tout panache de fumée est polluant, nous en sommes d’accord. Il n’y a pas là de toxicité particulière qui aurait impliqué par exemple du confinement ou de l’évacuation."

Malgré cela, beaucoup de riverains sont inquiets, à l’image de Driss Saidi, qui a déclaré au micro de l’AFP : "ils disent que c’est pas toxique, mais l’on n’y croit pas trop." Dans la journée, des salariés de France 3 ont publié plusieurs photos d’eux, masques à gaz sur le visage avec la légende suivante "tout va bien au boulot aujourd’hui".

Publicité

Finalement, en plein direct vendredi matin, le présentateur de l’émission Ensemble, c’est mieux, Alex Goude a expliqué qu’il devait interrompre l’antenne : "on nous a demandé d’évacuer les locaux de France 3. La direction, par mesure de sécurité, a préféré qu’on évacue. Notre journal, qui arrive dans quelques minutes, va être fait depuis la rédaction de Caen."

Publicité

"N’hésitez pas à consulter un médecin"

La chaîne a publié un article dans lequel elle explique cette décision :

"Des particules retombaient, une odeur nauséabonde et âcre était aussi relayée à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux. Nous l’avons ressentie aussi, malgré un confinement dans le bâtiment (fenêtres fermées) et des masques de protection mis à disposition de l’ensemble du personnel. "

Publicité

Et d’ajouter : "Ce vendredi matin, l’odeur sur les quais autour du Pont Flaubert était plus présente encore." Erik Berg, le directeur de France 3 Normandie, a parallèlement envoyé un mail à l’ensemble de ses salariés pour leur demander d’évacuer au plus vite le bâtiment :

"Je demande expressément à tout le personnel de bien vouloir évacuer la station de France 3 Normandie (antenne de Rouen) immédiatement. N’hésitez pas à consulter un médecin si vous en ressentez le besoin.

L’antenne sera assurée par Caen. La Direction du Réseau Régional souhaite préserver absolument et en priorité la santé des salariés. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation et du moment où chacun pourra revenir sur le site."

Par Astrid Van Laer, publié le 27/09/2019

Copié

Pour vous :