© DENIS CHARLET / AFP

Glyphosate : 36 produits désormais interdits à la vente

Ils représentaient en 2018 75 % des produits à base de glyphosate vendus dans l'Hexagone.

L'Agence française de sécurité sanitaire (Anses) a retiré les autorisations de 36 produits à base de glyphosate. Ils ne pourront pas être vendus à compter de fin 2020, "en raison de l’insuffisance ou de l’absence de données scientifiques permettant d’écarter tout risque génotoxique".

Elle a également a refusé quatre des onze demandes de nouvelles autorisations, "pour des raisons identiques", a-t-elle précisé dans un communiqué.

Publicité

Dans celui-ci, l'Anses explique avoir "procédé au réexamen des autorisations de mise sur le marché des produits à base de glyphosate commercialisés en France", "à la suite à la réapprobation pour cinq ans de la substance active par l’Union européenne en 2017".

Cette décision devrait avoir de grandes conséquences puisque ces produits représentaient en 2018 trois quarts "des tonnages de produits à base de glyphosate vendus en France, pour des usages agricoles et non agricoles", a précisé l'Anses, qui a indiqué avoir "lancé une évaluation comparative avec les alternatives disponibles".

L'agence a conclu en déclarant que le processus d'évaluation serait finalisé d'ici au 1er janvier 2021 et que "seuls les produits à base de glyphosate répondant aux critères d’efficacité et de sécurité définis au niveau européen pour les usages revendiqués, et ne pouvant pas être substitués de façon satisfaisante, bénéficieront in fine de l’accès au marché français".

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 09/12/2019

Pour vous :