© Ludovic MARIN / AFP

En 2018, les déplacements d'Emmanuel Macron en avion ont coûté "un pognon de dingue"

Les vols en Airbus A330, c'est pas donné.

Depuis son élection, Emmanuel Macron cherche à cultiver une image de président international, détaché de la petite politique du pays et proche des grands leaders de ce monde. Mais ça a un prix.

En 2018, les déplacements du président en avion ont coûté 7,9 millions d’euros, selon Capital qui a consulté un rapport rédigé par le ministère des Armées, et qui a consacré ce lundi 25 novembre un article sur "la facture XXL" des voyages officiels du président.

Publicité

C’est à la suite d’une question écrite d’une députée de la majorité, Aude Bono-Vardorme, que le ministère de Florence Parly a fourni ces chiffres. En effet l’ET 60, l’escadron de transport aérien qui assure les déplacements du président de la République et des membres du gouvernement, est une unité de l’armée de l’air.

Comment en arrive-t-on à cette somme astronomique ? Selon Capital, le président et les services de l’Élysée auraient passé 800 heures dans les airs en 2018. Soit une moyenne de 67 heures de vol par mois, précise le magazine d’informations économiques.

Une préférence pour "Air Sarko One"

À lui seul, Emmanuel Macron a réalisé 77 déplacements aériens en 2018, précise un rapport de la Cour des comptes. Sur ces 77 trajets, il a choisi d’utiliser 11 fois l’Airbus A330 (surnommé "Air Sarko One", tout simplement parce que c’est Nicolas Sarkozy qui l’a commandé en 2010).

Publicité

C’est le fleuron de la flotte aérienne présidentielle, mais c’est aussi (sans grande surprise) le plus ruineux. Il coûte 21 000 euros par heure de vol. À titre de comparaison, un Falcon (dont l’ET 60 compte six exemplaires), coûte entre 4 000 et 5 000 euros par heure de vol.

Emmanuel Macron a passé 213 heures à bord du fameux Airbus présidentiel en 2018. C’est trois fois plus que François Hollande en 2015, qui n’y a passé que 87 heures, rappelle Capital.

Aussi, malgré un temps total de vol presque égal (800 heures contre 774 heures pour son prédécesseur en 2015), le coût des déplacements aériens de l’Élysée en 2018 est supérieur à celui de 2015. Il y a trois ans, la note de François Hollande affichait 6,3 millions d’euros.

Publicité

Heureusement que les ministres ont réduit la voilure. Capital précise en effet que les membres du gouvernement ont moins voyagé que leurs prédécesseurs. À titre d’exemple, Édouard Philippe a passé 201 heures en vol, contre 305 heures pour Manuel Valls en 2015. Ainsi, Matignon a réalisé 300 000 euros d’économies.

Comme le rappelle Capital, cette somme avancée par le ministère des Armées est ensuite remboursée par l’Élysée et les services gouvernementaux. En 2015, la facture totale était de 11,9 millions d’euros, contre 12,2 millions d’euros en 2018.

Il y a quelques semaines déjà, Emmanuel Macron se faisait déjà épingler pour avoir pris l’avion pour un trajet de 110 km entre La Roche-sur-Yon et Rochefort – soit 35 minutes de vol. Cet été, il affirmait pourtant au micro de Konbini news "avoir changé", en matière d’écologie.

Publicité

Par Clothilde Bru, publié le 26/11/2019

Copié

Pour vous :