AccueilPlanète

Des singes s'emparent d'échantillons de tests sanguins pour le Covid-19 en Inde

Publié le

par Lila Blumberg

© Money SHARMA / AFP

L'un d'eux a même machouillé son butin.

Des singes ont dévalisé un soignant et se sont emparés d'échantillons de tests sérologiques pour le Covid-19, suscitant la crainte que les primates, qui se livrent fréquemment au pillage, ne contribuent à propager le nouveau coronavirus.

Les animaux ont dérobé trois échantillons cette semaine à Meerut, près de New Delhi, avant de s'enfuir et de grimper sur des arbres à proximité. L'un d'eux a même machouillé son butin. Mais les échantillons, découverts plus tard, n'ont pas été endommagés, a déclaré vendredi à l'AFP le directeur de la faculté de médecine de Meerut, Dheeraj Raj, après que des images du vol sont devenues virales sur les réseaux sociaux. "Ils étaient encore intacts et nous ne pensons pas qu'il y ait un risque de contamination ou de propagation", a précisé le directeur. 

Les trois personnes dont les échantillons sanguins ont été volés par les singes ont subi de nouveaux tests.

Les autorités indiennes sont en permanence confrontées au problème des singes voleurs, qui dérobent de la nourriture ou même des téléphones portables. Dans de nombreuses zones rurales, les agriculteurs, dont les récoltes sont pillées par des bandes de singes, ont demandé l'intervention des autorités locales pour contrôler leur population. Les autorités municipales de New Delhi ont eu recours à des singes Langur à longue queue pour affronter et repousser d'autres singes, plus petits, des abords du parlement indien.

L'Inde, pays très vulnérable à la propagation du nouveau coronavirus avec ses mégapoles surpeuplées et son système de santé défaillant, a enregistré des nombres records de nouveaux cas au cours des derniers jours. 175 nouveaux décès dus au Codiv-19 ont été enregistrés en 24 heures, portant vendredi le bilan des morts à un total de 4 706, selon les chiffres officiels. 

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :