Des bactéries multirésistantes retrouvées dans les toilettes de la Station spatiale internationale

Panique à bord.

(© Nasa)

Elles sont tellement résistantes qu’on les a prises pour des punaises de lit. Selon une publication scientifique de la Nasa, des bactéries ont été retrouvées dans les toilettes de la Station spatiale internationale (SSI ou ISS).

Publicité

Mais il ne s’agit pas de punaises de lit comme nous avions pu l’affirmer au départ. Comme le précise le magazine Sciences et Avenir, la confusion est venue d’une mauvaise traduction du mot "bug", qui peut vouloir dire "punaise" en anglais.

La bactérie Enterobacter bugandensis a toutefois bien voyagé depuis la Terre pour contaminer les toilettes et la plateforme d’entraînement physique des spationautes, précise la publication scientifique.

Les chercheurs de la Nasa s’inquiètent aujourd’hui de leur résistance aux antibiotiques. D’autant qu’elles ont 79 % de chances de devenir pathogènes, c’est-à-dire de causer des maladies, précise une étude publiée par la revue scientifique BMC Microbiology. Si cette invasion doit être surveillée, elle n’est pas de nature à mettre en danger la santé des spationautes dans l’immédiat.

Publicité

L’équipage de l’ISS est international : Américains, Russes, Canadiens ou encore Japonais bossent sous l’égide de la Nasa. Il y a quelques jours, le programme fêtait ces 20 ans de coopération en orbite. Ce laboratoire scientifique unique a pour mission d’observer la Terre et d’effectuer des recherches destinées à faciliter la survie dans l’espace.

Le Français Thomas Pesquet y a séjourné pendant près de 200 jours de novembre 2016 à juin 2017.

Publicité

Par Clothilde Bru, publié le 27/11/2018

Copié

Pour vous :