© Eric Lafforgue/Art In All Of Us/Corbis via Getty Images

Coronavirus : reste-t-il des pays épargnés par la pandémie ?

Il existe une carte interactive.

Alors que la moitié de l’humanité est confinée pour lutter contre la propagation du Covid-19, on aimerait s’imaginer qu’il reste des endroits sur Terre épargnés par la pandémie. Partie de Chine en fin d’année dernière, l’épidémie a tout naturellement commencé par frapper l’Asie, avant de rapidement s’exporter vers l’Occident.

Aujourd’hui, c’est en Europe qu’elle est la plus meurtrière. L’Italie et l’Espagne déplorent les pertes les plus importantes. On y compte plus de morts qu’en Chine. En France, où les premiers cas sont recensés dès le 24 janvier, les experts s’attendent désormais au pire.

Publicité

De l’autre côté de l’Atlantique, la situation n’est pas plus enviable. Au Canada, le chef du gouvernement est en quarantaine depuis maintenant près de 15 jours et aux États-Unis, où Donald Trump refuse d’être dépisté, la progression du Covid-19 semble aussi s’accélérer.

Enfin, du Mexique jusqu’à la pointe de l’Argentine, le coronavirus est partout, peut-on constater en se penchant sur la carte interactive élaborée par les chercheurs américains du Johns Hopkins Center for Systems Science and Engineering (CSSE). Aujourd’hui, même l’Afrique, longtemps épargnée, est recouverte de pastilles rouges.

Publicité

Quels sont les pays qui échappent au Covid-19 ?

Selon les chercheurs de l’université de John Hopkins, il reste, ce jeudi 26 mars, une vingtaine de pays où aucun cas de Covid-19 n’a été signalé. Toutefois, il suffit de les parcourir pour comprendre qu’on ne peut pas tous les loger à la même enseigne.

Il est vraiment possible que le virus n’ait pas réussi à voyager jusqu’à certains d’entre eux. Mais pour beaucoup d’autres, c’est faute de moyens pour pouvoir dépister qu’aucun cas n’a été détecté. Enfin, dans d’autres cas, c’est parce que les dirigeants de ces pays préfèrent dissimuler la réalité de la situation.

Tout d’abord, c’est en Afrique qu’on trouve un certain nombre de pays où il n’y a pas de cas de coronavirus à ce jour. Il s’agit du Lesotho, du Malawi, du Soudan du Sud, des Comores ou encore du Botswana en Afrique de l’Est. On trouve également le Burundi, qui a fourni une explication pour le moins étonnante à ce petit miracle, comme le rapporte Le Canard enchaîné.

Publicité

"Le Burundi est une exception parmi d’autres nations, car c’est un pays qui a donné à Dieu la première place, un Dieu qui le garde et le protège de tout malheur", a déclaré le porte-parole de la présidence à la BBC.

L’arbre qui cache la forêt

Non, contrairement à ce qu’on a pu lire il y a quelques semaines, le continent africain n’est pas immunisé contre le coronavirus. Au début de l’épidémie, seuls deux pays disposaient de laboratoires capables de traquer le SARS-CoV-2 (le Sénégal et l’Afrique du Sud).

Aujourd’hui, 40 pays sur 54 en ont les moyens, affirme Le Monde. Ensuite, la population y est très jeune : l’âge médian est de 19,7 ans, contre 43 ans en Europe. Pour autant, la pandémie risque d’y être particulièrement meurtrière. Les infrastructures médicales y sont moins bonnes, même si "plus qu’en Europe, les pays de la région ont l’expérience des épidémies meurtrières", ajoute Le Monde.

Publicité

L’autre grande famille de pays "non touchés " regroupe une foultitude de petites îles perdues dans le Pacifique. Les îles Cook, non loin de la Polynésie française, les îles Marshall, la Micronésie, le Vanuatu… Dans tous ces États, il est possible que le Covid-19 n’ait pas essaimé. Il a suffi aux gouvernements de fermer les aéroports suffisamment tôt.

Il y a aussi le cas particulier de la Corée du Nord, où officiellement il n’y a aucun cas de contamination. Là-bas, la situation est on ne peut plus claire pour les spécialistes du pays, qui considèrent que des centaines d’infections et de morts ont été cachées, rapporte Le Monde.

Au Yémen non plus, aucun cas de coronavirus n’a été déclaré. En guerre depuis 2014, le pays est totalement isolé du monde, en raison d’un blocus aérien, mais les autorités craignent que le virus, qui a été détecté dans les pays voisins, ne finisse par contaminer la population dans un état d’urgence sanitaire déjà absolu.

Pour mettre toutes ces informations en perspective, il faut rappeler que, selon des tests menés en Italie, 50 % à 75 % des patients positifs au Covid-19 sont asymptomatiques, précise Franceinfo. Il faut ajouter à ce paramètre que, pour le moment, les états touchés par le virus ne pratiquent pas de tests à grande échelle.

Au moins 450 876 cas de nouveau coronavirus, parmi lesquels 20 647 décès, ont été officiellement déclarés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles, mercredi 25 mars.

Restez chez vous et binge-watchez toutes les vidéos de Konbini news par ici !

Par Clothilde Bru, publié le 26/03/2020