AccueilPlanète

C’est officiel, notre planète compte cinq océans

Publié le

par Clothilde Bru

Après l’océan Arctique, l’océan Indien, l’océan Pacifique et l’océan Atlantique, on vous présente l’océan Austral.

Il existait déjà depuis longtemps pour la communauté scientifique et des médias du monde entier. On vous en parlait ici en 2017. Pour autant, le 8 juin dernier, la National Geographic Society a officiellement reconnu l’existence d’un cinquième océan, baptisé océan Austral. Une observation qui a un poids particulier.

Cette institution scientifique à but non lucratif est chargée de cartographier le ciel et les espaces terrestres et maritimes, explique BFM TV. "L’océan Austral est reconnu depuis longtemps par les scientifiques, mais comme il n’y a jamais eu d’accord au niveau international, nous ne l’avons jamais officiellement reconnu", précise Alex Tait, géographe à la National Geographic Society, dans les colonnes du magazine de l’organisation.

Ce cinquième océan entoure l’Antarctique, comme on peut le voir dans ce tweet du mensuel. Il mesure 20 millions de kilomètres carrés. Si on envisage toute l’eau qui entoure les continents comme formant un seul gros océan interconnecté, l’océan Austral occupe un quart de cette surface.

Toujours selon National Geographic, les scientifiques se sont longtemps demandé si les eaux autour de l’Antarctique présentaient suffisamment de caractéristiques spécifiques pour mériter un nom à part. "C’est une sorte de nerdness géographique à certains égards", commente Alex Tait.

Un tapis roulant

La réponse est donc oui. Pour commencer, l’océan Austral est le seul océan au monde à en toucher trois autres et à entourer un continent. Ensuite, alors que les autres océans sont définis par les continents qui les touchent, l’océan Austral est défini par un courant baptisé "circumpolaire antarctique". Il aurait été établi il y a quelque 34 millions d’années, lorsque l’Antarctique s’est séparé de l’Amérique du Sud.

On peut également dire que l’eau de cet océan est plus froide et légèrement moins salée que celle des autres. Enfin, l’océan Austral a un impact crucial sur le climat de la Terre parce que son fameux courant circumpolaire antarctique transporte plus d’eau que tout autre courant océanique.

"Il charrie les eaux des océans Atlantique, Pacifique et Indien et aide ainsi à piloter un système de circulation mondiale connu sous le nom de 'bande transporteuse', qui transporte la chaleur autour de la planète. L’eau froide et dense qui coule au fond de l’océan au large de l’Antarctique aide également à stocker le carbone dans les profondeurs de l’océan", écrit le magazine scientifique.

C’est un peu "comme un tapis roulant qui fait circuler la fraîcheur et les matières biologiques chez ses voisins Pacifique, Atlantique et Indien", précise Franceinfo, qui s’est intéressé à ses profondeurs. Quant à savoir quel genre d’animaux on peut croiser dans cet océan, National Geographic évoque des baleines, des pingouins ou encore des phoques.

Loin d’être anecdotique, cette reconnaissance a pour but d’attirer l’attention sur cette région du monde au rôle crucial.

À voir aussi sur news :