(c) Julie Baret, Konbini

20 villes ont participé à la course de Run Eco Team pour la journée #leplastiquenonmerci

Une course aux déchets organisée spécialement pour cette journée de mobilisation imaginée par France Inter et Konbini.

Le plastique, non merci ! Konbini et France Inter se sont associés, le mercredi 27 mars, pour une journée exceptionnelle dédiée à la lutte contre le plastique.

En soutien à cette opération, l’association Run Eco Team a organisé plusieurs courses dans 17 villes de France, ainsi qu’à Montréal, Casablanca et Monaco.

Publicité

Run Eco Team est une initiative imaginée par un Nantais, en 2016, qui a eu l’idée d’associer à son jogging le ramassage des déchets qu’il rencontre sur sa route. Trois ans plus tard, Nicolas Lemonnier peut se féliciter d’avoir lancé un mouvement qui s’est exporté dans 114 pays et qui a reçu le soutien de Mark Zuckerberg himself.

Afin de parachever la journée #leplastiquenonmerci du 27 mars, des dizaines de coureurs se sont donc élancées un peu partout en France dans la soirée.

Publicité

"D’habitude, on court le week-end, une fois par mois", explique Carole-Anne, 29 ans, à Konbini news. Cette ambassadrice de Run Eco team, qui a rejoint le mouvement il y a un an et demi, a couru à Paris.

7 kilos de plastique récoltés à Paris

Le départ était donné à 19 h 45 à l’Hôtel de Ville. Il a fallu une heure aux runners, pour parcourir les 4 km qui les séparaient des Invalides, leur destination.

"Les rues empruntées étaient plutôt propres parce qu’elles sont touristiques. Ce tracé était un peu particulier : il fallait qu’il soit sécurisé en raison de la présence de Brune Poirson", explique la jeune femme.

Publicité

(© Julie Baret/Konbini)

La secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire avait en effet répondu à l’appel lancé par France Inter, Run Eco Team et Konbini. Durant cette heure de course, la poignée de participants a pu récolter 7 kilos de déchets.

De son côté, Nicolas Lemonnier courait chez lui, à Nantes. Il nous a raconté sa course d’hier : "Ça s’est super bien passé, je pense qu’en tout sur la vingtaine de villes qui ont participé on devait être 250", ce qui correspond à 250 kilos de déchets.

Publicité

Selon le fondateur de Run Eco Team, un coureur ramasse en moyenne entre un kilo et un kilo et demi par sortie. Run Eco Team a permis de récolter plus de 3 000 tonnes de déchets depuis son lancement en 2016.

Par Clothilde Bru, publié le 28/03/2019

Copié

Pour vous :