© Instagram @mybetterself

Vidéo : "On se fiche de prendre du poids pendant le confinement"

"Il y a des gens qui meurent et on fait encore culpabiliser les femmes sur ce qu'elles mangent et comment elles s'habillent."

À seulement 22 ans, Louise Aubery, mieux connue sous le pseudo @MyBetterSelf sur Instagram, est suivie par 330 000 personnes. Sur le réseau social, la jeune étudiante à Sciences po partage son quotidien avec un seul objectif : montrer du vrai. Exit le quinoa et les filtres amincissants : sur son compte, la cellulite, les gâteaux et les vergetures sont de mise.

Avec le confinement, voyant fleurir les articles, publications en tout genre appelant chacun, et surtout chacune, à "faire attention à son poids pendant le confinement", à grand renfort de recettes minceur et blagues sexistes, Louise a décidé de taper du poing sur la table et de rappeler qu’on a "le droit de prendre du poids", mais aussi et surtout que ce n’est pas vraiment le problème majeur aujourd’hui.

Publicité

Elle nous explique pourquoi elle souhaite combattre cette grossophobie grandissante, largement relayée par l’industrie et le marketing de la beauté, et de quelle manière elle y a été personnellement confrontée.

Par Astrid Van Laer, publié le 08/04/2020