Vidéo : Éléonore, candidate aux municipales, veut changer les regards sur la trisomie 21

"Ça n'a pas toujours été facile."

À 34 ans, Éléonore Laloux, porte-parole du collectif Les Amis d’Éléonore, est la première personne trisomique à se présenter sur une liste électorale : lors des municipales, elle figurera sur la liste du maire sortant d’Arras.
 

Publicité

La jeune femme, agente administrative dans un hôpital depuis 14 ans, souhaite faire changer les regards sur la trisomie 21 et travailler sur l’inclusion des personnes malades ou handicapées dans sa ville.
 
Éléonore, qui a raconté son histoire dans Triso, et alors ! aux éditions Max Milo, nous a expliqué son long combat pour accepter sa trisomie 21 et faire changer le regard des autres sur elle. Elle évoque également l’importance de la recherche médicale, qui la pousse à vouloir créer un "Trisothon".

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 02/03/2020