Demain est à nous © Écho Studio / Mai Juin Production

Vidéo : à 12 ans, le combat d'Aïssatou contre les mariages précoces

"Je me dis que même si je suis petite, je peux faire quelque chose."

En Guinée, les mariages sont interdits avant l’âge de 18 ans. Pourtant, de nombreuses jeunes filles sont régulièrement mariées précocement par leurs parents. Une jeune fille a décidé de se battre contre ce fléau. Elle s’appelle Aïssatou, elle a 12 ans et est présidente du groupe "Mariage précoce" au sein du Club des Jeunes Filles leaders de Guinée.

Lorsque l’association, qui a sauvé près d’une trentaine de filles depuis 2016, est mise au courant qu’un mariage précoce va avoir lieu, ses membres alertent la police et se rendent sur les lieux de la cérémonie pour arrêter le mariage.

À voir aussi sur News :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Le réalisateur Gilles de Maistre les a suivies dans le cadre de son documentaire Demain est à nous. À l’occasion de la sortie du film, nous avons rencontré Aïssatou. L’adolescente nous a parlé de son combat contre les mariages forcés, mais également contre les violences conjugales et les excisions des jeunes filles.

Par Astrid Van Laer, publié le 18/09/2019

Copié

Pour vous :