AccueilInitiatives

Comment j’ai grimpé une tour de 190 mètres à mains nues : rencontre avec Alexis Landot

Publié le

par Antonin Blanc

"J’y pense en me levant, à midi, le soir. Tant que je ne grimpe pas la tour, l’image me reste en tête."

S’accrocher aux gratte-ciels des villes pour se sentir à l’aise... C’est ce que fait Alexis Landot.

La pratique est strictement illégale et non reproductible par les amateurs. Mais elle n’est pas nouvelle.
Vous vous souvenez peut-être d’Alain Robert, le "Spider-Man français" qui a pratiqué l’ascension urbaine pendant des dizaines d’années. Sa relève est en train d’arriver.

190 mètres de grimpe à mains nues, sans aucune sécurité : Alexis Landot a escaladé dimanche 11 juillet la tour Total, 5e plus haut gratte-ciel de France. Nouvelle performance périlleuse pour celui qui avait déjà grimpé la Tour Montparnasse dans les mêmes conditions.

On l’a suivi lors de cette performance (illégale et à ne pas reproduire : rappelons qu’un jeune Lyonnais, Maxime Sirugue, est mort en 2017 en essayant de grimper le pont de la Mulatière).