Vidéo : Reading is sexy avec Joël Dicker

"C’est à cause d’Albert Cohen que j’aime écrire des gros livres parce qu’à chaque page de Belle du Seigneur, je me disais : 'oh non, une de moins !'"

Son livre de chevet, le premier livre qu’il a lu ou celui qu’il offrirait à son pire ennemi : l’auteur du best-seller La vérité sur l’affaire Harry Quebert, l’écrivain suisse Joël Dicker, qui revient avec un quatrième roman intitulé La disparition de Stéphanie Mailer (éd. de Fallois) a accepté de répondre aux questions du Reading is sexy.

Par Astrid Van Laer, publié le 19/11/2018

Copié

Pour vous :