AccueilGender

Le sexe est-il devenu un marché économique et le non-sexe une pathologie à guérir ?

Publié le

par Lila Blumberg

Pour certaines personnes, la sexualité "génère beaucoup plus d’angoisse que ça n’apporte de satisfaction".

Le sexe est-il devenu un marché économique et le non-sexe une pathologie à guérir ?

© Konbini

La sexualité figure parmi les injonctions fortes de notre société. Elle l’est davantage dans le cadre d’un couple hétérosexuel, puisque les sexualités LGBTQ+ ne sont pas valorisées : "Ce que nous montrent les représentations, c’est que c’est forcément un couple qui est malade, qui a à guérir, qui ne va pas", explique Tal Madesta, auteur de Désirer à tout prix chez Binge Audio Éditions.

En dehors du couple, c’est également le cas. Une non-sexualité induit l’idée selon laquelle il y aurait quelque chose à réparer ou à optimiser.

"Du coup, c’est un terrain absolument parfait pour créer ensuite tout un marché associé dans l’objectif de résoudre ces troubles sexuels en ouvrant des marchés économiques comme les jouets sexuels, tous les médicaments pour faire augmenter la libido."