(c) capture écran TF1

Coupe du monde féminine de football : le JT de Jean-Pierre Pernaut accusé de sexisme

"Au bout de doigts si fins on peut comprendre que certains rêveraient être à la place de la balle."

Depuis le 7 juin, les Français suivent assidûment la Coupe du monde féminine de football. Hier, lundi 17 juin, la France jouait face au Nigeria, décrochant une troisième victoire en trois matchs. La compétition est très suivie sur TF1, qui en a acheté les droits de diffusion.

Près de 10 millions de téléspectateurs ont regardé hier la rencontre sportive. Naturellement, ce mardi à 13 heures, elle figurait donc au JT de Jean-Pierre Pernaut, qui en a profité pour faire un premier bilan. "Comme on l’avait fait l’an dernier pour les garçons, quelques belles images de ces premiers matchs, de cette première semaine", lance le présentateur.

Publicité

Seulement voilà, nombreux sont les internautes à avoir remarqué que le traitement n’était pas exactement le même que "l’an dernier pour les garçons". 

"Avec des gestes si délicats, au bout de doigts si fins on peut comprendre que certains rêveraient être à la place de la balle", peut-on entendre dans le commentaire du journaliste, qui réalise le sujet. Repérée par un journaliste d’Arrêt sur images, la séquence a depuis été visionnée plusieurs dizaines de milliers de fois sur Twitter. 

Publicité

"Mais l’essentiel est ailleurs, dans ce jeu léger de jambes pour faire, comme les garçons, du tricot sur la pelouse", poursuit le commentateur. "Une maille à l’endroit, une maille à l’envers", continue-t-il encore.

Publicité

Dans le sillage du tweet de Manuel Vicuña, nombreux sont les internautes à avoir dénoncé l’angle pour le moins sexiste choisi par le journal de Jean-Pierre Pernaut.

Publicité

Par ailleurs, TMC retransmet ce soir la rencontre entre le Brésil et l’Italie. En espérant que le JT de demain midi fournira une analyse du match un peu plus fine.

Par Clothilde Bru, publié le 18/06/2019

Copié

Pour vous :