AccueilGender

April Ashley, pionnière des droits trans au Royaume-Uni, est morte

Publié le

par Pauline Ferrari

L’actrice et mannequin est morte à l’âge de 86 ans.

April Ashley, pionnière des droits trans au Royaume-Uni, est morte

© Evening Standard / Getty Images

C’est une pionnière qui s’est éteinte : l’actrice et mannequin April Ashley est morte à l’âge de 86 ans, ont rapporté mercredi les médias britanniques. Deuxième Britannique à avoir changé de genre en 1960, icône glamour à qui la rumeur prêtait des liaisons avec de nombreuses stars, elle avait quitté son pays pendant plus de trois décennies en raison des discriminations.

Elle a consacré sa vie à défendre les personnes transgenres et sa mort a suscité de nombreux hommages dans la communauté LGBT.

Le chanteur Boy George a salué une "force de la nature et une grande prêtresse" de la cause des personnes trans. Le militant pour les droits LGBT Peter Tatchell a salué "une héroïne" et "une grande pionnière trans pendant des décennies".

Une vie à lutter pour ses droits

Née George Jamieson en 1935 à Liverpool dans une famille ouvrière, April Ashley rejoint, adolescente, la marine marchande. Après plusieurs tentatives de suicide et un séjour en hôpital psychiatrique, elle déménage à Londres puis à Paris où elle se produit dans des spectacles de drag-queens au cabaret Le Carrousel.

Elle économise de l’argent pour son opération de réattribution sexuelle, réalisée en 1960 au Maroc et marquée par de douloureux effets secondaires. De retour en Angleterre, April Ashley réussit à obtenir un passeport et un permis de conduire qui l’identifient en tant que femme.

Elle travaille alors comme mannequin et actrice, apparaissant dans le magazine de mode Vogue. Mais sa carrière connaît un coup d’arrêt quand le tabloïd Sunday People rend public son changement de sexe, en 1961. En 1963, elle épouse l’aristocrate Arthur Cameron Corbett. Lorsque le couple veut divorcer en 1970, un tribunal invalide leur mariage, au motif que son changement de sexe n’est pas reconnu légalement.

April Ashley déménage alors aux États-Unis et ne revient dans son pays qu’en 2005, quand la loi permet de la reconnaître comme femme. Elle est décorée en 2012 par le prince Charles pour son travail en faveur des droits des transgenres.

"Je sais mieux que quiconque comment les gens peuvent juger, mais tout ce qui compte, c’est d’être fidèle à soi-même", avait déclaré April Ashley, qui apparaissait souvent ces dernières années avec sa longue chevelure teinte en violet, dans un entretien cité par les médias britanniques.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :