Vidéo : certains gilets jaunes plébiscitent le général Pierre de Villiers

"Les jeunes réclament une forme d’autorité, de discipline, d’ordre."

"Une société où l’écart de salaire est de 1 à 300 – voire beaucoup plus pour certains responsables –, je crois que ça ne peut pas tenir longtemps" : en 2017, le général Pierre de Villiers a démissionné après un désaccord avec Emmanuel Macron. Aujourd’hui, certains gilets jaunes voient en cet ex-chef d’État-Major la figure d’un homme d’État, capable de gouverner. Notre équipe l’a rencontré à l’occasion d’une séance de dédicaces.

Par Astrid Van Laer, publié le 28/12/2018

Copié

Pour vous :