©Mark Makela/Getty Images/AFP

Vague de colis suspects aux États-Unis : Barack Obama, les Clinton et CNN visés

Le climat est extrêmement tendu à quelques jours des élections de mi-mandat.

©Mark Makela/Getty Images/AFP

Les autorités américaines ont intercepté ces dernières heures deux colis contenant potentiellement des engins explosifs destinés à Hillary Clinton et Barack Obama, deux jours après qu’une bombe artisanale a été retrouvée chez le financier George Soros, autre démocrate notoire. La chaîne de télévision CNN a elle aussi été évacuée à cause d’un colis suspect.

Publicité

Le paquet destiné à Hillary Clinton, ex-secrétaire d’État et rivale démocrate malheureuse face à Donald Trump à la présidentielle américaine de 2016, a été intercepté lors d’une vérification de routine, a indiqué dans un communiqué le service fédéral chargé de la protection des anciens présidents et de leur famille.

Celui destiné à l’ex-président démocrate Barack Obama a été intercepté mercredi 24 octobre au matin. Les deux colis ont été identifiés comme contenant "des engins explosifs potentiels" et ne sont pas parvenus à leurs destinataires, ont précisé les services secrets.

Le bureau new-yorkais de la police fédérale (FBI) a confirmé enquêter sur "un colis suspect retrouvé dans les environs de la résidence des Clinton", située à Chappaqua, à une cinquantaine de kilomètres au nord de New York, sans donner plus de détails.

Publicité

Parallèlement, le siège de la chaîne CNN à New York, situé dans le bâtiment Time Warner au cœur de Manhattan, a été évacué après des informations sur un colis suspect, a indiqué la chaîne mercredi 24 octobre. 

Konbini news avec AFP

Par Clothilde Bru, publié le 24/10/2018

Copié

Pour vous :