© Igor Golovniov/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Vaccins contre le Covid-19 : le Royaume-Uni et l'Allemagne lancent les essais cliniques

L'objectif : commencer à vacciner dès l'automne.

C’est une course. Et pour une fois, le gagnant importe peu. Ce qui compte, c’est l’arrivée : le vaccin contre le coronavirus. Les experts sont formels : il n’y aura pas de retour à la vie normale sans vaccin. Alors qu’une bonne partie de la planète vit confinée, le message passe très clairement.

Les laboratoires du monde entier travaillent d’arrache-pied. C’est inédit dans l’histoire de l’humanité. Avant de se réjouir de cette émulation, l’heure est aux premiers résultats et deux pays européens ont pris de l’avance. Il s’agit de l’Allemagne et du Royaume-Uni.

Publicité

Mardi 12 avril, le secrétaire d’État à la Santé et à la Protection sociale britannique a fait une annonce fracassante : les premiers essais cliniques sur l’homme vont commencer dès demain jeudi 23 avril au Royaume-Uni. C’est grâce au travail de l’Imperial College de Londres et de l’institut Jenner de l’université d’Oxford.

L’objectif : un million de doses disponibles dès le mois de septembre, précise Le Figaro. L’idée, c’est que le vaccin soit accessible au public dès l’automne. Et la professeure Sarah Gilbert qui mène ces recherches semble très optimiste. Elle estime à 80 % leurs chances de réussite. C’est une nouvelle à laquelle on a envie de s’accrocher.

Publicité

L’épineuse question de la production

Même chose de l’autre côté du Rhin. Ce mercredi 22 avril, les autorités allemandes ont annoncé que les premiers essais cliniques d’un vaccin contre le nouveau coronavirus vont être lancés, sans qu’on ait plus de précisions sur la date, rapporte l’AFP. Les recherches ont été menées par la société BioNTech, en lien avec le laboratoire américain Pfizer. Dans un premier temps, ces essais devraient être menés sur 200 volontaires sains âgés de 18 à 55 ans.

Selon l’AFP, ce serait seulement le quatrième essai sur l’homme dans le monde d’un vaccin contre le Covid-19. La Chine affirme avoir débuté des essais cliniques sur l’être humain pour deux vaccins contre le Covid-19, rappelle Sciences et Avenir.

Mais une fois la formule magique trouvée, tout n’est pas gagné. "Je ne suis pas sûr qu’on aura l’appareil industriel qui permettra de produire rapidement 5, 6, 7 milliards de doses de vaccin", expliquait hier sur Franceinfo William Dab, épidémiologiste et ancien directeur général de la Santé. Et d’ajouter : "Personne n’imagine qu’on ait un vaccin avant 12 ou 18 mois." 

Publicité

Parallèlement, les recherches sur les traitements continuent pour venir en aide aux malades. Selon le dernier bilan réalisé par l’université Johns Hopkins, le coronavirus a fait plus de 178 000 morts à ce jour.

Par Clothilde Bru, publié le 22/04/2020