AccueilDémocratie

Le nouveau maire de Bordeaux "ne veut pas interdire la voiture" mais y réfléchit "à terme"

Publié le

par Hugo Coignard

© MEHDI FEDOUACH / AFP

Pierre Hurmic veut "rééquilibrer les choses" mais pense aller "vers une interdiction" de la voiture à terme.

Le nouveau maire écologiste de Bordeaux, Pierre Hurmic, explique dans une interview accordée à 20 Minutes ce qu’il compte faire de la voiture en ville.

"On va y aller calmement"

"Dans les aménagements urbains, 70 % de la voirie est consacrée à la voiture, or elle représente 29 % des déplacements dans Bordeaux. Je ne veux pas interdire la voiture, mais rééquilibrer les choses, même si à terme je pense qu’on ira vers une interdiction. Mais, pour le moment, on va y aller calmement", explique le nouvel édile au média en ligne.

Sur l’échéance de l’interdiction de la voiture en ville, le nouveau maire "ne sait pas" encore. Mais Pierre Hurmic semble vouloir tester des mesures désincitatives avant d’aller vers cette interdiction de la voiture "à terme".

Les pistes cyclables "vont augmenter"

Il s’explique : "J’ai proposé comme solution post-Covid, que l’on mette tout le secteur intra-boulevard en 'zone 20', dans lesquelles le piéton et les cyclistes sont prioritaires ; le piéton a le droit de marcher au milieu de la route, et la voiture s’adapte. Par ces mesures, vous pouvez dégoûter progressivement l’automobiliste d’emprunter ces chaussées… Il faut le tester."

À propos des pistes cyclables créées en période "post-Covid", Pierre Hurmic souhaite les garder et indique qu’elles "vont augmenter". "Sur les boulevards je propose une piste sur toute la longueur, pas par petits bouts. Il faut des pistes continues et sécurisées", ajoute-t-il.

À voir aussi sur news :