AccueilDémocratie

Joe Biden confirmé président, Donald Trump admet que son mandat est terminé

Publié le

par Astrid Van Laer

Joe Biden. © JIM WATSON / AFP

Trump promet "une transition ordonnée" le 20 janvier.

Le Congrès a certifié l’élection de Joe Biden à la Maison-Blanche après une journée d’une violence inimaginable mercredi à Washington, où des partisans de Donald Trump ont semé le chaos au sein même du Capitole, temple de la démocratie américaine.

Au milieu de la nuit, et après le rejet d’objections émises par des élus républicains, le vice-président Mike Pence a confirmé jeudi la victoire du démocrate, avec 306 grands électeurs contre 232 pour le président sortant, devant les deux chambres réunies pour une session extraordinaire.

Censée être une simple formalité, cette certification a tourné à "l’insurrection", "presque à la sédition", selon les termes de Joe Biden, quand une foule de supporters du président sortant a envahi le Capitole, interrompant les débats.

Les images prises de l’intérieur du majestueux bâtiment situé au cœur de la capitale fédérale américaine marqueront l’Histoire : élus portant des masques à gaz, agents de la police en civil arme au poing, manifestants installés dans les bureaux des parlementaires. Elles resteront à jamais associées à la fin du mandat tumultueux de Donald Trump, dont le jusqu’au-boutisme a aliéné une partie de son propre camp.

Après une journée qui pourrait s’avérer désastreuse pour son avenir politique, jeudi, Donald Trump a finalement admis, après la certification par le Congrès de l’élection de Joe Biden à la Maison-Blanche, que sa présidence touchait à sa fin et a promis une "transition ordonnée".

"Même si je suis en complet désaccord avec le résultat de l’élection, et les faits me soutiennent, il y aura une transition ordonnée le 20 janvier", a-t-il écrit dans un communiqué. "Cela représente la fin de l’un des meilleurs premiers mandats présidentiels et ce n’est que le début de notre combat pour rendre sa grandeur à l’Amérique", a ajouté le républicain.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :