AccueilDémocratie

Inde : des frères siamois équipés de lunettes noires pour pouvoir voter à bulletin secret

Publié le

par Astrid Van Laer

Les frères Singh, qui travaillent au département de l'électricité de l'État, ne touchent qu'un seul salaire.

Inde : des frères siamois équipés de lunettes noires pour pouvoir voter à bulletin secret

Sohan et Mohan Singh à Amritsar, le 20 février 2022. © NARINDER NANU / AFP

Dimanche, des frères siamois de 19 ans qui participaient pour la première fois à des élections dans le nord de l’Inde ont été dotés de lunettes noires pour que chacun puisse être certain de voter à bulletin secret.

Sohan et Mohan Singh sont reliés par la hanche et ont plusieurs organes et les jambes en commun. Ils vivent dans un foyer caritatif où ils ont été abandonnés à la naissance. Vêtus de chemises à carreaux de couleurs, coiffés d’un turban noir, les frères ont voté pour les élections de l’État du Pendjab.

"Je me suis senti vraiment bien. [Les autorités électorales] ont pris de bonnes dispositions pour que nous puissions voter", a déclaré Sohan lundi, depuis la ville sainte d’Amritsar où ils vivent. "On nous a fourni des lunettes noires pour que nous ne puissions voir pour qui nous votions dans l’isoloir."

Les siamois, ayant chacun reçu une carte électorale, ont exhibé leurs doigts encrés prouvant qu’ils avaient voté, et ont encouragé la population à prendre part, comme eux, aux élections.

Les frères Singh travaillent au département de l’électricité de l’État mais ne touchent qu’un seul salaire. Ils n’ont pas voulu recourir à une opération chirurgicale pour être séparés car l’un d’eux risquait de mourir, a expliqué Sohan. "On n’a pas le choix. Je ne peux pas me permettre de le perdre", a-t-il ajouté.

Le Pendjab est l’un des cinq États du pays où ont actuellement lieu des élections pour renouveler leurs assemblées. L’Inde, plus grande démocratie du monde, est dotée d’un système de vote à bulletin secret pour garantir des élections libres et équitables, tous les citoyens de plus de 18 ans pouvant voter.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :