AccueilDémocratie

Chaos à Washington : des centaines de partisans pro-Trump envahissent le Capitole

Publié le

par Konbini News

Joseph Prezioso / AFP

Le prochain président Joe Biden dénonce une attaque "sans précédent" contre la démocratie américaine.

Des centaines de manifestants favorables au président Donald Trump ont envahi mercredi le Capitole à Washington dans un climat insurrectionnel, interrompant la session du Congrès qui devait confirmer la victoire de Joe Biden.

Peu après la fin d'un discours particulièrement virulent de Donald Trump dénonçant des élections "truquées" et promettant de ne jamais concéder sa défaite, certains de ses sympathisants ont pénétré dans le célèbre bâtiment abritant le Sénat et la Chambre des représentants.

Les deux chambres, Sénat et Chambre des représentants, ont été placées en confinement et les parlementaires ont reçu la consigne d'enfiler des masques à gaz et de s'allonger au sol, selon des élus.

Face aux images qui ont suscité l'indignation à travers le monde, Donald Trump a appelé ses partisans à éviter toute violence.

De son côté, le prochain président Joe Biden a dénoncé une attaque "sans précédent" contre la démocratie américaine lors d'une allocution au ton grave. Il a appelé Donald Trump à s'exprimer "immédiatement" à la télévision pour réclamer "la fin du siège" du Capitole et dénoncer cette "insurrection".

Après plusieurs minutes, Trump a finalement demandé à ses partisans de "rentrer chez eux". "Je comprends votre douleur. Je sais que vous êtes blessés", a-t-il déclaré dans une brève vidéo. "Cette élection nous a été volée", a-t-il encore dit, réitérant une nouvelles fois des accusations de fraude ne reposant sur aucun élément concret.

Des militaires de la Garde nationale ont été envoyés à Washington où la maire, Muriel Bowser, a imposé un couvre-feu à partir de 18H00 locales (23H00 GMT).

Une femme a été blessée par balle à l'intérieur du Capitole, selon plusieurs médias américains.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :