Martin Bureau – AFP

Agression à la préfecture de police de Paris : cinq morts dont l'auteur

L'agresseur était un agent administratif.

Quatre policiers ont été tués à l'arme blanche jeudi 3 octobre au sein de la préfecture de police de Paris par un employé qui a été ensuite abattu par les forces de l'ordre, a-t-on appris de sources concordantes. Les enquêteurs explorent la piste d'un conflit personnel, ont précisé ces sources.

L'agression s'est produite en début d'après-midi à l'intérieur de ce lieu emblématique, situé dans le centre historique de la capitale, qui regroupe les grandes directions de la police parisienne à l'exception de la police judiciaire.

Publicité

Armé d'un couteau, cet agent de la préfecture s'en serait pris à deux femmes fonctionnaires. L'une d'entre elle est morte, l'autre serait grièvement blessée rapporte France Info. 

L'agresseur souffrait d'un handicap

L'assaillant aurait rapidement été abattu dans la cour de la préfecture par un fonctionnaire de police. Il travaillait au service informatique de la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP) et souffrait d'un handicap.

"C'est un collègue administratif qui a 20 ans de maison", a précisé Loïc Travers, secrétaire Île-de-France du syndicat Alliance Police nationale, interrogé par France Info. De nombreux responsables politiques se sont rendus sur place. Édouard Philippe, Christophe Castaner puis Emmanuel Macron ont fait le déplacement sur l'Île de la Cité.  

Publicité

Le périmètre autour de la préfecture de police, située dans le centre historique de la capitale, est bouclé. Par mesure de sécurité, la station Cité, située sur la ligne 4 du métro, a été fermée jusqu'à nouvel ordre.

Konbini news avec AFP

Par Clothilde Bru, publié le 03/10/2019

Copié

Pour vous :